Vous êtes ici

Exercice 2018 réussi pour le groupe Ringier: hausse du bénéfice d’exploitation pour la quatrième fois consécutive La part de l’EBITDA numérique est de 71%

Exercice 2018 réussi pour le groupe Ringier: hausse du bénéfice d’exploitation pour la quatrième fois consécutive La part de l’EBITDA numérique est de 71%

Le groupe Ringier a réussi à accroître son bénéfice opérationnel en 2018, et ce pour la quatrième fois consécutive. Avec un EBITDA (bénéfices avant intérêt, impôts et amortissements) de CHF 113,0 mio., Ringier a atteint une marge EBITDA de 11,3% pour un chiffre d’affaires de CHF 1004,2 mio. En dépit d’un contexte de marché toujours extrêmement difficile dans les activités de publishing traditionnelles, le bénéfice opérationnel a encore augmenté en 2018. Les deux grands secteurs du groupe Ringier, soit les places de marché numériques et le journalisme, ont évolué de manière différente, selon les tendances internationales.

 

La transformation numérique du groupe Ringier s’est poursuivie de manière systématique en 2018. 46% des recettes réalisées proviennent désormais des modèles commerciaux numériques. Avec une part de l’EBITDA numérique de 71% (+5 points de pourcentage par rapport à l’exercice précédent), Ringier se retrouve en position de leader européen parmi les entreprises de médias. Cette croissance ne doit pas être attribuée uniquement au secteur des places de marché numériques, mais également à la hausse de la monétisation des produits numériques dans le domaine du publishing, c’est-à-dire celui du journalisme.

 

Marc Walder, CEO de Ringier: «Dans une année difficile pour le secteur des médias, nous avons réussi pour la quatrième fois consécutive à augmenter le bénéfice d’exploitation. Nous démontrons ainsi que, ces dernières années, le groupe Ringier a réussi à passer d’une maison d’édition classique à une entreprise de médias diversifiée et numérique. A l’avenir, nous continuerons de progresser avec détermination sur cette voie: nous poursuivrons la consolidation des places de marché numériques en y ajoutant de nouvelles prestations. Dans le domaine du journalisme, nous réalisons des investissements dans l’animation, la technologie et les compétences de traitement des données.»

 

La continuité du groupe Ringier a été soulignée lors de l’exercice passé par la participation de 10% apportée par le CEO Marc Walder à l’entreprise. Par ailleurs, Robin Lingg assumera à moyen terme le poste de direction de la sixième génération d’actionnaires de la famille. Ainsi sont posés les jalons pour l’avenir de l’entreprise familiale.

 

Blick TV

 

En réaction à la forte croissance du nombre de spectateurs consultant des vidéos et à l’évolution des exigences des marchés publicitaires, le groupe Blick commencera à diffuser Blick TV à partir de 2020. Avec le lancement de sa propre chaîne numérique, l’avantage compétitif de Blick dans le domaine de l’animation devrait continuer de se renforcer. L’accent est notamment placé sur les reportages nationaux et les flashes info.

 

Afin de renforcer ses compétences nationales et internationales, BLICK a conclu un partenariat premium avec la chaîne d’information CNN, leader mondial. Cette collaboration permettra à Blick TV d’accéder au contenu de CNN pour le marché en Suisse et au Liechtenstein. Dès le départ, Blick TV bénéficiera de l’expertise de CNN en matière de diffusion de l’information et aura accès à son réseau mondial d’informations.

 

«Nous sommes ravis d’accueillir BLICK au sein du réseau mondial de partenaires de CNN», a déclaré Roland Nikolaou, Senior Director, Content Sales and Partnerships chez CNN International Commercial. «Il s’agit d’un partenariat intéressant qui nous permettra de mettre les contenus de CNN à la disposition d’un public encore plus large en Suisse et au Liechtenstein via la plate-forme numérique de Blick TV».

 

Marc Walder, CEO de Ringier: «Avec CNN, nous avons non seulement acquis une chaîne d’information mondiale de premier plan, mais aussi le meilleur partenaire pour une couverture internationale. Blick TV dispose ainsi d’un avantage concurrentiel important dans le domaine de la couverture rapide et mondiale de l’actualité».

En outre, deux studios TV modernes sont intégrés directement dans la rédaction de la maison de la presse à Zurich. Durant les mois à venir, la rédaction de Blick fera l’objet d’un renforcement et d’une restructuration. L’effectif de l’équipe Blick se voit adjoindre de nouveaux membres en vue de renforcer les compétences en matière de télévision numérique en direct. Avec Jonas Projer, l’un des experts de la télévision les plus renommés du pays, le rédacteur en chef de Blick TV est déjà tout trouvé. Il prendra ses fonctions le 1er mai 2019.

 

Alliance numérique suisse

 

L’Alliance numérique suisse, développée par Ringier, Tamedia, NZZ, la SSR et CH Media, commence à prendre forme. Le groupe de projet, dont font partie des spécialistes de toutes les entreprises de média participantes dans le domaine du journalisme, de la technologie, du droit et des produits, a testé différents projets d’alliance numérique possibles selon des critères économiques, juridiques et spécifiques à la protection des données.

L’objectif de cette initiative nationale est d’offrir une plus-value aux utilisateurs suisses des médias grâce à une alliance d’identifiants. Par la même occasion, la base de données du prestataire doit être améliorée pour le développement de produits sur le marché des utilisateurs et le marché publicitaire. Le secteur des médias suisse doit donc être renforcé en vue des années à venir et les bases du journalisme en ligne doivent être améliorées.

Les représentants des entreprises de médias participantes et de la SSR seront informés des résultats concrets et des étapes suivantes une fois le projet complètement mis au point. L’objectif est de lancer l’Alliance à l’automne 2019.

 

Les domaines du groupe Ringier:

 

Places de marché numériques

 

Ringier peut encore une fois se féliciter d’une année vraiment réussie dans le domaine des places de marché numériques.

 

Début 2018, Scout24 Suisse SA et ses plateformes AutoScout24, ImmoScout24 et anibis.ch ont reçu une nouvelle direction. Le groupe Scout24 a établi les principes de son développement stratégique dans le courant de l’année. Indépendamment de cela, le groupe Scout24 s’est renouvelé grâce à d’excellents résultats opérationnels et a pu à nouveau afficher une croissance de haut niveau.

 

C’est également le cas de JobCloud SA, qui a notamment progressé grâce à ses offres principales jobs.ch et jobup.ch, et a obtenu d’excellents résultats dans tous les domaines.

 

En 2018, le leader de la billetterie suisse Ticketcorner a non seulement pu consolider sa position déjà solide sur le marché mais également faire progresser sa transformation numérique. Ticketcorner représente actuellement près de 85% de l’ensemble des ventes de billets en ligne.

 

Les plateformes d’e-commerce de Ringier DeinDeal / My-Store et ideecadeau.ch ont investi massivement dans la qualité de leurs produits en 2018. L’année a été réjouissante pour DeinDeal / My-Store, qui ont pu considérablement améliorer leurs résultats par rapport à l’exercice précédent.

 

2018 a été l’occasion d’une progression grâce à la participation à la start-up BOTLabs, avec laquelle le groupe Ringier a réalisé son premier investissement dans la technologie blockchain.

 

Publishing / Journalisme

 

2018 a été une nouvelle année difficile pour le domaine du publishing, qui regroupe toutes les activités journalistiques (en ligne comme hors ligne) du groupe Ringier, impression comprise. La réduction structurelle des recettes des annonces des journaux et magazines papier se poursuit. Ce recul continu et substantiel, à l’image du marché suisse, a eu pour effet en 2018, premièrement, de démontrer qu’il fallait arrêter l’édition papier de Blick am Abend. Deuxièmement, l’insolvabilité de Publicitas, l’annonceur traditionnel, a entraîné un important amortissement pour Ringier comme pour la plupart des autres éditeurs suisses. Troisièmement, le recul structurel du secteur traditionnel de l’imprimé a provoqué la douloureuse fermeture de l’imprimerie de journaux de Ringier à Adligenswil (LU).

 

Le marché publicitaire numérique a de nouveau montré en 2018 qu’une grande partie des ordres publicitaires allaient directement aux plateformes technologiques mondiales Google et Facebook, mais également de plus en plus à Amazon.

 

Pour notre joint-venture Ringier Axel Springer Suisse SA (RASCH), cela a impliqué de renforcer le Beobachter, sa plateforme de conseil numérique Guider auprès des secteurs du B2C et B2B. Ainsi, les clients de la Mobilière profitent maintenant de conseils juridiques numériques.

 

Toujours pour RASCH, le nombre d’abonnements numériques pour Le Temps a augmenté de plus de 80% entre début 2017 et fin 2018: la preuve que les utilisateurs sont prêts à payer également pour du journalisme pertinent en ligne.

 

Lancée au deuxième semestre 2017, la jeune marque de média social suisse izzy a fait de gros progrès en 2018, aussi bien sur le plan journalistique qu’économique. izzy montre qu’un storytelling innovant peut trouver rapidement un large public.

 

International

 

En février 2018, les meurtres tragiques du journaliste d’investigation slovaque Ján Kuciak et de sa compagne Martina Kušnírová ont assombri le reste de l’année. Kuciak enquêtait pour la plateforme d’actualités aktuality.sk, propriété de Ringier Axel Springer (RASMAG), sur les liens entre politique et mafia en Slovaquie. Le peuple slovaque a réagi à ce double meurtre par de gigantesques manifestations qui ont entraîné des démissions aux plus hauts niveaux de l’Etat, notamment celles du Premier ministre Robert Fico et du ministre de l’Intérieur Robert Kalinak.

 

Le groupe Ringier se voit confirmé dans son image et continuera d’investir dans le journalisme indépendant et critique.

 

Ringier Axel Springer Media SA opère dans un environnement politique difficile dans la plupart des pays d’Europe de l’Est. Malgré cela, ses positions ont pu être encore renforcées sur les marchés polonais, slovaque, hongrois, serbe et dans les Etats baltes.

 

En Pologne, d’un agrégateur de nouvelles, Onet est devenue la principale plateforme numérique d’actualités du pays et met l’accent sur ses propres formats vidéo de grande qualité. Résultat: en 2018, les vidéos Onet ont enregistré près de 300 millions de vue par mois. Onet fait donc partie des premiers portails d’information d’Europe.

 

En Hongrie, malgré la concentration publique dans le domaine de l’imprimé et l’augmentation considérable des coûts du papier, des envois postaux et de la distribution, les objectifs du secteur ont pu être dépassés. Dans l’édition numérique, l’entreprise a connu une croissance importante du chiffre d’affaires par rapport à l’exercice précédent. En Serbie, en 2018, les revenus publicitaires en ligne ont dépassé pour la première fois de l’histoire les recettes des annonces imprimées. Dans le domaine de l’imprimé, avec le lectorat le plus nombreux de son segment, Blic reste le titre le plus pertinent du marché des quotidiens.

 

Ringier Roumanie a réussi à devenir numéro 1 du journalisme numérique, notamment grâce à la reprise du plus grand portail de sport, Gazeta Sporturilor. Le portefeuille numérique de Ringier atteint en Roumanie plus de 18 millions de visiteurs uniques chaque mois.

 

En Afrique, un marché extrêmement prometteur aux perspectives considérables, Ringier se trouve à nouveau sur la voie de la croissance. Avec Ringier Africa Digital Publishing (RADP), active au Nigéria, au Ghana et au Kenya avec la marque Pulse, ce sont maintenant près de 200 millions de vues vidéo par mois qui sont atteintes, soit une croissance de plus de 70% par rapport à l’année précédente. La joint-venture Ringier One Africa Media (ROAM) tient plus d’une douzaine de marketplaces numériques, la plupart d’entre elles leader du marché dans le domaine des annonces de recrutement, d’immobilier et automobiles, dans sept pays de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest. Depuis 2018, Ringier détient la majorité de ROAM.

 

En Asie, Ringier se concentre depuis 2018 sur les deux marchés en plein essor, le Vietnam et la Birmanie. Là-bas, avec MyJobs.com.mm, c’est la première plateforme en ligne de Birmanie qui a été reprise.

 

Technology & Data

 

La technologie et les données sont les moteurs centraux du développement, aussi bien pour le journalisme numérique que pour les places de marché en ligne.

 

Ringier se concentre sur l’utilisation des meilleures technologies et développe simultanément pour le groupe des solutions technologiques différenciées en interne.

 

«Sherlock», produit développé chez Ringier, a permis de développer une technologie de suivi, de profilage et de recommandation qui est appliquée à l’ensemble du groupe. Avec l’aide de l’IA (intelligence artificielle), «Sherlock» permet de proposer des offres personnalisées aux visiteurs des sites Ringier. En 2018, la qualité exceptionnelle de la technologie «Sherlock» a été appréciée à sa juste valeur par diverses distinctions internationales: à New York, par exemple, le World Newsmedia Network a attribué au projet «Using advanced Artificial Intelligence to generate reader revenue and boost user engagement» le prix «Best of Show» pour la technologie de pointe utilisée qui se base sur l’intelligence artificielle.

 

A l’avenir, «Sherlock» permettra à Ringier de créer des expériences utilisateur personnalisées sur plusieurs plateformes et de monétiser ainsi de manière croissante le potentiel de synergie qui en découlera.

 

En parallèle, Ringier renforce ses efforts concernant la technologie de base de ses plateformes dans les domaines du journalisme et des places de marché numériques. Cette technologie utilisée à l’échelle internationale permet aussi bien de bénéficier d’économies d’échelle centrales que d’espérer une différenciation à l’échelle locale.

 

Ringier SA, Corporate Communications

Downloads

Contact

Media Relations

 

Dufourstrasse 23

8008 Zurich

Suisse

 

media@ringier.ch

+41 44 259 64 44

About Ringier

Ringier est une entreprise de médias aux activités diversifiées, présente dans 19 pays et comptant près de 7'300 collaboratrices et collaborateurs. Fondée en 1833, Ringier dirige des marques de médias dans la presse imprimée, à la télévision, à la radio, sur Internet et sur les supports mobiles. Elle est active dans les secteurs de l’imprimerie, du divertissement et du commerce en ligne. Riche d’une histoire de plus de 180 ans, Ringier est synonyme d’innovation, d’indépendance, de liberté d’opinion et de diversité de l’information. Ringier est une entreprise familiale suisse dont les activités principales se situent à Zurich.