Vous êtes ici

Bon exercice annuel 2017 pour Ringier - Hausse de l’EBITDA et dans le domaine des modèles d’affaires numériques

Bon exercice annuel 2017 pour Ringier - Hausse de l’EBITDA et dans le domaine des modèles d’affaires numériques

Le groupe Ringier a réussi à accroître son bénéfice opérationnel en 2017, et ce pour la troisième fois consécutive: avec un EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements) de CHF 110.6 mio., Ringier a atteint une marge EBITDA de 11.0% pour un chiffre d’affaires de CHF 1002.9 mio. En dépit d’un contexte de marché historiquement difficile dans les activités de publishing traditionnelles, le bénéfice opérationnel a encore augmenté en 2017. Ceci, grâce aux activités numériques en croissance continue dans tous les pays, d’une part, et porté par des mesures cohérentes visant à accroître l’efficacité dans l’ensemble de l’entreprise, d'autre part.

Le groupe Ringier réalise désormais 42% de ses revenus dans des modèles d’affaires numériques (contre 38% au cours de l’exercice précédent). Côté bénéfice opérationnel (EBITDA), ce sont même 66% qui proviennent en 2017 des activités numériques (62% au cours de l’exercice précédent). De ce fait, Ringier figure parmi les entreprises médias leaders en matière de numérisation. En 2012, la part du numérique à l’EBITDA était encore de zéro.

Marc Walder, CEO Ringier et Managing Partner: «La transformation du groupe Ringier de maison d’édition en entreprise de médias internationale, diversifiée et numérisée, est en bonne voie. Notre stratégie qui consiste à investir des moyens importants dans les activités numériques basées sur des transactions et sur des alliances fortes reste un succès et sera poursuivie. Nous nous attendons à ce qu’en 2018 la part du numérique au bénéfice opérationnel augmente à plus de 70%.»

En raison du recul des ventes sur le marché lecteurs print ainsi que sur le marché publicitaire classique, le chiffre d’affaire global du groupe Ringier diminue de 4,4%, à CHF 1002,9 mio. Le commerce des journaux et magazines reste marquée par le recul structurel des recettes des annonces. Du côté des recettes publicitaires des plateformes numériques et journalistiques, comme toutes les autres entreprises de médias, Ringier est en concurrence avec les grandes plateformes technologiques internationales, qui captent la plus grande part des dépenses publicitaires numériques.

Des changements sont possibles pour l’entreprise de commercialisation publicitaire Admeira. En l’occurrence, Ringier est en discussion avec Swisscom en vue de la possible reprise de la part de 33,3% de SRG SSR dans cette entreprise commune. L’objectif reste d’attirer d’autre partenaires/fournisseurs d’inventaire pour Admeira, afin de renforcer le marché publicitaire suisse. La commercialisation des espaces publicitaires de la SRG SSR n’en est pas affectée et continuera de se dérouler à long terme par le biais d’Admeira. Les négociations entre les trois partenaires sont toujours en cours.

In 2017, le groupe Ringier a affiné son organisation et mis un accent accru, au sein du Group Executive Board, sur les deux domaines d’activités principaux, le Publishing et les Marketplaces. Robin Lingg prend désormais la responsabilité internationale des places de marché numériques de Ringier. Ralph Büchi, pour sa part, est nommé COO du groupe Ringier, chargé de l’ensemble des activités journalistiques, à l’exception du groupe Blick qui continue d’être dirigé avec succès par Alexander Theobald, COO de Ringier (Suisse).

En parallèle à cette réorganisation, trois équipes internationales ont été créés: l’International Publishing Unit, l’International Marketplace Unit et l’International Monetization Unit. Ces unités se composent chacune d’une dizaine d’experts internes. Elles sont transnationales et intersectorielles, elles sont directement subordonnées au Group Executive Board. Leur tâche consiste prioritairement à concentrer le savoir-faire et à promouvoir des initiatives de grande portée au sein du groupe.

Toutes les activités commerciales sont en ce moment assombries par l’assassinat du journaliste d’investigation Jan Kuciak et de sa fiancée Martina Kusnirova, sans doute en raison de ses enquêtes journalistiques pour notre site d’information en ligne Aktuality.sk en Slovaquie. En étroit accord avec notre partenaire Axel Springer, nous faisons tout pour poursuivre intensivement les enquêtes de Jan Kuciak et élucider sans ménagements ce crime abominable. Après l’attentat, le dernier article que le journaliste a consacré aux implications mafieuses en Slovaquie a été publié post mortem dans plusieurs dizaines de quotidiens, sites d’information et magazines. Une newsroom internationale a été installée à Bratislava, où des journalistes de divers titres venus de plusieurs pays poursuivent les travaux d’investigation de Jan Kuciak. Nous nous engageons ainsi en faveur du journalisme critique et indépendant que défend l’entreprise Ringier.


Les domaines du groupe Ringier:

Marketplaces

La part des marketplaces à l’EBITDA a continué de grimper en 2017. Les places de marché forment aujourd’hui un pilier central, stratégique du groupe Ringier. Tant Scout24 (Suisse) SA, avec ses secteurs leaders «automobile» et «immobilier», que les sites C2C (consumer-to-consumer) anibis ou JobCloud SA se sont une nouvelle fois avérés convaincants durant l’exercice écoulé par leur excellente performance et leur développement stratégique continu.

Quelque 200 collègues œuvrent à la success-story en constante croissance de JobCloud. L’équipe a franchi en 2017 une barre symbolique de l’évolution des ventes: le portail de l’emploi a réalisé pour la première fois un chiffre d’affaires dépassant les 100 mio. de francs. Ce magnifique résultat a été rendu possible grâce à une situation conjoncturelle favorable, à  des lancements innovants au niveau des produits ainsi qu’àune base de clientèle PME une fois de plus en forte croissance.

Au-delà des places de marché numériques, Ticketcorner a consolidé sa place de numéro un helvétique grâce à une saison de concerts réussie et à l’extension de son éventail de produits. L’entreprise s’est ainsi lancée dans le «dynamic pricing» de la vente de forfaits de ski. Une étude indépendante qualifie Ticketcorner de «plus forte marque de retail de Suisse».

Les platesformes d’e-commerce Deindeal.ch/MyStore.ch et le conseiller numérique de cadeaux Geschenkidee.ch font partie des prestataires leaders en matière de ventes flash et de bons plans du pays. La fusion technologique et opérationnelle de Deindeal.ch et MyStore.ch a été réalisée en 2017, ce qui a permis de poser les jalons pour une croissance durable ultérieure ainsi que et le développement de leur position dominante sur le marché dans un secteur économique numérique disputé.

En 2017, Ringier a pris une participation minoritaire dans l’entreprise de marketplace de nouvelle génération LaLaFo, dont l’approche se fonde, entre autres, sur une technologie innovante d’intelligence artificielle. L’idée est de rendre la publication d’annonces aussi simple et intuitive que possible pour l’utilisateur.

Afin de discerner précocement les évolutions et les potentiels des marchés, le véhicule de participations Ringier Digital Ventures investit en outre activement dans des startups.

Publishing
Dans le domaine du publishing, les modèles numériques des journaux et magazines ont été systématiquement renforcés durant l’exercice écoulé, et ils ont généré une croissance constante. A ce propos, il convient de citer en particulier Blick.ch, le site le plus couru, qui a connu une nouvelle hausse de fréquentation en 2017 et accueille chaque jour quelque 700'000 visiteurs uniques. La plateforme de conseil juridique Guider du Beobachter et le nouveau GaultMillau-Channel sont des illustrations de produits numériques de publishing innovants et diversifiés. Les revenus en baisse de la publicité en Suisse sont contrebalancés avec succès par des recettes accrues sur les abonnements des divers titres print ainsi que par des réductions durables des coûts dans la distribution et la production. La monétisation de l’inventaire publicitaire est renforcée par la plateforme de commercialisation Admeira, créée en 2015.

En 2017, le groupe Blick a considérablement affûté son profil rédactionnel. Sous sa nouvelle direction, le groupe Blick a su mettre l’accent sur certains sujets et en prendre la direction thématique, tant dans le journalisme print classique que dans les formes de narration multimédia. Côté vidéo, le groupe Blick a, une fois de plus, augmenté fortement le montant annuel de clics, à 360 millions de vues. Les chaînes numériques de l'ensemble du groupe Blick, y compris les médias sociaux et Blick am Abend, sont aujourd'hui consultées plus de 60 millions de fois par mois (visites), avec environ 765 millions de Page Impressions.

Les rédactions de notre joint-venture Ringier Axel Springer Suisse SA ont également fourni un intense travail rédactionnel en 2017. C’est ainsi que le quotidien romand Le Temps a été plusieurs fois distingué par des prix prestigieux. Il est notamment l’unique titre européen à se voir décerner l’Online Journalism Award pour ses initiatives dans le domaine numérique. Par ailleurs, l’inauguration du très moderne siège principal Ringier Axel Springer Suisse, le «Medienpark» à Zurich-Altstetten, aura été un grand moment de l’année. En 2017 encore, il a malheureusement fallu, après bien des années dans le rouge, cesser la parution du magazine d’info romand L’Hebdo. Les parts au dominical tessinois Il Caffè ont été cédées dans le cadre d’une adaptation stratégique du portefeuille.

2017 aura été une année de décisions ardues et douloureuses: la décision de fermer cette année l’imprimerie de journaux d’Adligenswil aura été un moment aussi historique que rude pour la famille propriétaire et les collaborateurs. Cette mesure a fini par devenir, hélas, incontournable au vu du recul constant des revenus de mandats. En lien avec cette décision de fermeture, les provisions d’un montant en millions à deux chiffres qui ont été comptabilisées pèsent notablement mais ponctuellement sur le résultat 2017.

Le groupe Energy a enregistré en 2017 plusieurs nouvelles réjouissantes: Radio Energy a consolidé sa place de numéro un manifeste sur le marché suisse des radios privées. En outre, Energy est devenu une des marques de médias numériques leaders dans le pays. Le lancement de la marque de média izzy sur les médias sociaux permet désormais à Ringier de s’adresser en Suisse à un groupe cible jeune et urbain. En 2017, le fameux festival de musique Moon & Stars, à la Piazza Grande à Locarno, a été produit pour la première fois par le groupe Energy.

International
Parmi les activités internationales, l’Europe de l’Est se développe de manière extrêmement positive. Là aussi, une numérisation déjà très avancée a été réussie. En Pologne, Hongrie et Serbie, Ringier est leader du marché publishing à travers la joint-venture Ringier Axel Springer Media AG (RASMAG). Et là encore, l’EBITDA a augmenté, la croissance s’avérant particulièrement nette en Pologne et Hongrie. Les plus fortes contributions proviennent du site d’information Onet en Pologne et du site d’emploi Profession en Hongrie. Dans l’aire baltique, le site d’emploi CV Keskus acquis en 2017 contribue à la belle croissance de RASMAG. Les activités en Roumanie (100% en main de Ringier) s’affichent en croissance par rapport à l’exercice précédent. La plus grande partie de l’EBITDA en Roumanie est fournie par les sites de petites annonces eJobs et Imobiliare, leaders sur leur marché et tous deux en croissance.

L’Afrique arbore un potentiel de marché considérable et en croissance, si bien que Ringier continue de procéder à des investissements importants pour développer les diverses régions. Dans deux domaines clés, Ringier est désormais leader du marché en Afrique subsaharienne: les médias numériques, y compris les solutions marketing complètes, et les places de marché numériques. En 2017, les activités Places de marché ont été réunies au sein de la joint-venture Ringier One Africa Media (ROAM) avec l’entreprise australienne globale Seek, dans laquelle Ringier prendra la majorité en 2018. Avec un savoir-faire numérique incomparable en matière de plateformes numériques, la position de leader de Ringier sur les marchés africains sera ultérieurement renforcée.

En Asie, l’accent est mis sur le renforcement des unités locales, par une stratégie de numérisation au Vietnam et sur le développement ultérieur du site immobilier Muabannhadat.vn. Des sites numériques de contenu sont étoffés avec succès au Myanmar. Venu du Vietnam, le réseau Marry a été répliqué. Avec plusieurs millions de visiteurs uniques chaque mois, le site d’informations et de divertissement Duwun touche déjà la moitié de la population d’internautes dans le pays. Nous avons vendu en 2017 nos activités en Chine, car nous ne voyions plus d’opportunités de développement à long terme dans le segment de marché que nous occupions.

Technology & Data
Au sein de la stratégie d’écosystème Ringier, Technology & Data forment un pilier fondamental pour rassembler les activités internationales de contenu et de places de marché de Ringier AG et opérer des synergies à tous les niveaux, s’affirmer et demeurer une destination pertinente. Pour la mise en œuvre de la stratégie, une plateforme de technologie et de données a été développée, qui permet de comprendre les clients par le biais de tous les points de contact en ligne des diverses marques et d’améliorer ainsi l’expérience client.

Le traitement responsable des données et la plus grande transparence à l’égard des clients jouissent de la priorité absolue. Le CEO de Ringier Marc Walder: «Les événements de ces dernières semaines ont montré que, chez Ringier, notre démarche consistant à ne combiner la faisabilité technique qu’avec le respect le plus strict des prescriptions légales, est la bonne. La confiance du client dans le maniement des données est un bien inestimable qui ne doit être compromis en aucun cas.»

Ce qui distingue la plateforme Ringier d’autres produits, c’est l’utilisation à grande échelle des technologies d’intelligence artificielle (AI) les plus avancées, telles que le «natural language processing», la «sentiment analysis» et la «taxonomy classification». Le Global BIGGIES Award, obtenu tout récemment à New York, renforce Ringier dans ses efforts visant à jouer un rôle précurseur dans le secteur des médias internationaux. Le BIGGIES Award distingue les entreprises de médias les plus innovantes de la planète, qui pilotent leurs modèles d’affaires à l’aide de l’intelligence artificielle et des données, de manière innovante et responsable.

Ringier SA, Corporate Communications

Downloads

Contact

Media Relations

Dufourstrasse 23
8008 Zürich
Schweiz

media@ringier.ch
+41 44 259 64 44