L’enfant terrible Maurizio Cattelan réalise un numéro de «Toilet Paper» pour le rapport annuel 2011 de Ringier

L’enfant terrible Maurizio Cattelan réalise un numéro de «Toilet Paper» pour le rapport annuel 2011 de Ringier

L’artiste italien Maurizio Cattelan est né à Padoue en 1960 et vit et travaille à New York depuis 1993. Il provoque, brusque, persiffle et réfléchit le monde de l’art depuis la fin des années 1980 avec ses objets. Les provocations de Maurizio Cattelan trouvent leur inspiration dans les grands thèmes de l’homme et de sa réalité existentielle: l’échec de l’individu, la mort, la sexualité, la politique, l’économie – et les perversions avec lesquelles ces thèmes ne cessent de se présenter à nous et nos vains et ridicules efforts pour les maîtriser.

En 2010, Maurizion Cattelan avait lancé un tout nouveau travail, le magazine «Toilet Paper». Avec ce magazine, qui paraît entièrement sans texte sur le marché régulier des revues d’art, Maurizio Cattelan édite des mondes d’images, qu’il prend sur Internet, dans tous les domaines des médias, et qu’il distille en de nouvelles images rappelant les grands thèmes de notre époque.

Pour le Rapport annuel 2011 de Ringier, Maurizio Cattelan a réalisé un nouveau numéro de son magazine «Toilet Paper» qu’il dédie à Ringier. Les images développées pour cette édition sont, de nouveau, un concentré des informations provenant du flot d’images d’Internet, qui présente l’attrait, la séduction et la provocation en tant qu’irritation constructive, et lance ainsi le débat sur l’origine et la circulation des images elles-mêmes. Les informations du Rapport annuel à proprement parler sont livrées avec le magazine sous la forme d’un rouleau de papier-toilette, en reprenant le titre du magazine et en caricaturant de façon polémique le caractère éphémère de toute information. «Les réactions devraient être assez mitigées», indique Michael Ringier en commentant avec le sourire cette forme provocante de son Annual Award. «Avec cette œuvre, Maurizio nous met à l’épreuve.»

Michael Ringier connaît bien l’œuvre de Cattelan. En novembre 2011, Maurizio Cattelan a présenté une grande rétrospective de ses objets au Musée Guggenheim, à New York. Un mobile géant de 129 œuvres a été suspendu sous la grande coupole du musée, dans la rotonde vide. Une exposition qui a aussi impressionné l’éditeur Michael Ringier. «Cattelan a simplement inverti le musée. Le public ne regarde alors plus les parois vers l’extérieur mais vers le vide à l’intérieur. Par cela, il a pratiquement réinventé un bâtiment de plus de cinquante ans. Et c’est justement pour ça qu’il peut nous servir d’exemple. Car nous avons le même devoir: nous devons, nous aussi, reconcevoir une entreprise de bientôt 180 ans. Une tâche dont je suis sûr que nous viendrons à bout grâce notamment à l’ouverture qui nous caractérise dans notre rapport annuel.»

Le rapport annuel de Ringier est disponible en français, allemand et anglais. Il est disponible au téléchargement sur le site web de Ringier sous www.ringier.com.

Ringier Corporate Communications
 

Ringier Rapport Annuel 2011

Downloads

Contact

Dufourstrasse 23
8008 Zurich
Suisse

media@ringier.ch
+41 44 259 64 44